Sommaire

Tout le monde veut être plus productif

Il ne se passe pas un jour sans que je ne tombe pas sur un post LinkedIn partageant les “10 meilleurs outils de productivité à connaître absolument en 2023” (sous peine de mourir très prochainement dans d’atroces souffrances 👻).

Soyons honnêtes, combien d’outils avons-nous testés grâce à ces posts & utilisés plus de 3 mois ? AUCUN.

La vérité, c’est que je crois fermement qu’utiliser de nombreux outils et en changer régulièrement est une perte de temps. (Dis la meuf dont c’est le taffe de les tester 😝)

C’est pourquoi je trouve qu’il est essentiel de choisir le plus tôt possible les meilleurs outils qui répondront au mieux à vos besoins. À ceux d'aujourd'hui comme à ceux de demain.

L’idée n’étant pas de s’armer comme si on partait en guerre, mais de sélectionner deux trois armes efficaces qui ne nous encombreront pas.

Parmi la flopée d’outils qui s’offrent à nous, deux grandes catégories se dégagent :

  • Les outils que j’appelle “sur étagère”
  • Ils répondent à un besoin précis, sont simples à prendre en main et vous permettent dès aujourd’hui d’avoir une solution prête à l’emploi.
  • Cependant, ce sont des outils qui nécessitent de faire des concessions. Toutes les fonctionnalités dont vous rêvez n’y seront certainement pas présentes et vous ne pourrez pas les ajouter.
  • Ces outils sont génériques et je comprends la frustration que l’on peut ressentir face à ce constat.
  • Les outils no-code
  • Ces outils sont mes chouchous. 🍬 (Au cas où tu n’aurais pas encore compris !)
  • Ces outils sont accessibles et permettent à quiconque de créer une solution sur-mesure répondant à ses besoins. Cependant, un temps d’apprentissage est nécessaire. Ce n’est pas parce que c’est accessible que c’est simple, et on a trop tendance à associer les deux.
  • Les outils no-code permettent de créer des solutions qui jusqu’ici nécessitaient de faire appel à des développeurs. Cela rend autonome la création de solutions par ceux qui vivent les problèmes de l’intérieur.

→ Si tu n’es pas prêt à t’investir dans la création de ta solution, passe ton chemin, les outils no-code ne répondront pas à ton besoin.

→ Si tu utilises un outil sur étagère qui répond parfaitement à tous tes besoins, tu es très chanceux, garde-le précieusement !

Pour tous les autres, laissez-moi vous présenter mes outils préférés.

Ma stack technique de base

On me demande très souvent pourquoi j’utilise Notion depuis des années.

Tout simplement parce qu’il fait partie de ma stack technique de base.

Aux côtés de Make, Airtable, Figma & Webflow; Notion est une des armes que j’ai choisies de prendre dans mes bagages pour mon aventure entrepreneuriale.

→ Make me permet de gagner du temps en automatisant tous mes process,

→ Airtable me permet de décharger mon cerveau en stockant toutes mes donnés,

→ Figma me permet de laisser libre court à ma créativité pour créer tous mes contenus,

→ Webflow me permet d’avoir un site web on-fleek, sans avoir à écrire une seule ligne de code.

Notion est le chef d’orchestre de tout ce petit monde.

Il est le socle de mon organisation.

Sur Notion…

→ Je vais organiser tous mes projets, ceux de mes clients, pour être en mesure de commencer chaque journée avec une tout doux list optimisée pour atteindre mes objectifs,

→ Je vais suivre les finances de mon business pour estimer mes charges et mes rentrées d’argent & ainsi piloter de manière efficace mon business,

→ Je vais poser mes objectifs, ma vision, ma stratégie qui en découle et surveiller tous les KPI en un seul endroit,

→ Je vais rédiger tous mes posts pour les réseaux sociaux, mes newsletters et y ranger tous les articles que j’ai trouvés passionnants sur le web dans mon espace de veille,

Le tout dans un espace sur-mesure épuré optimisé pour ma concentration.

Ceci dit, il existe de plus en plus d’outils qui viennent concurrencer Notion.

Je pense par exemple à Coda.io qui fait parler de lui depuis quelques mois.

Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Ce n’est pas un sprint mais un marathon

Cette phrase est bateau, on l’entend pour tout et pour rien, mais dans le cadre de la productivité je la trouve extrêmement vraie.

Je comprends totalement qu’on soit tenté d’essayer ce dernier outil à la mode.

Moi-même je me laisse souvent avoir !

Sur ces derniers mois j’ai dû tester une vingtaine d’outils pour finalement n’en garder que 4.

Et encore, moi c’est mon job que de tester ces outils pour vous.

Vous, ce n’est pas votre cas. Vous avez un business à faire tourner.

Ces outils “à la mode” aujourd’hui risquent de disparaître aussi vite qu’ils ne sont arrivés.

Vous ferez comment quand votre outil préféré aura disparu car la boîte aura coulé ? 😅

Jamais, je n’ajoute un nouvel outil à ma stack technique de base qui n’a pas déjà fait ses preuves.

Et par là j’entends :

  • Me renseigner sur l’équipe derrière le projet,
  • Me documenter sur de possibles levées de fonds,
  • Tester sur au moins un mois gratuitement avant de l’envisager sur le long terme.

Notion a déjà fait ses preuves et cela depuis de nombreuses années.

En choisissant Notion, vous choisissez un outil qui :

  • Fête ses 8 ans cette année,
  • Sort de nouvelles fonctionnalités quasi chaque mois,
  • Est en pleine croissance.

Alors, ne pensez plus court terme mais long terme.

Notion n’est pas le mec avec lequel vous allez vous amuser une ou deux fois en soirée.

Notion c’est le mec avec lequel vous allez vous marier. 💍

Ne mélangez pas tout.